Objectifs et Activitiés de l'U.G.G.I.

L'UGGI est une organisation purement scientifique, qui a été fondée afin de promouvoir et de coordonner les études sur les propriétés physiques, chimiques et mathématiques de la Terre et sur son environnement spatial. Ces études concernent la forme de la Terre; la nature de ses champs gravitationnel et magnétique; la dynamique de la Terre en tant qu’entité et de celle de ses composants; la structure interne, la composition et la tectonique de la Terre; la formation des magmas; la volcanologie et la genèse des roches; le cycle hydrologique, dont la neige et la glace; la physique et la chimie des océans; l'atmosphère, l'ionosphère, la magnétosphère et les relations Soleil-Terre; ainsi que les problèmes analogues propres à la Lune et aux autres planètes. Les activités de l'UGGI comprennent l’observation de la Terre par satellite et par d’autres techniques de mise en place d'instruments à haute altitude.

L'UGGI a inauguré et activement soutenu les efforts de collaboration qui ont permis de mettre en oeuvre des programmes de recherche interdisciplinaire internationaux de grande valeur, dont l'Année géophysique internationale (1957-1958), le Projet du manteau supérieur (1964-1970), le Projet géodynamique (1972-1979), le Programme international de recherche atmosphérique (1967-1980), le Programme international d'étude de la lithosphère, le Programme mondial de recherches climatiques, et le Programme Géosphère-Biosphère. Ces programmes ont servi de modèle de coopération internationale et interdisciplinaire. L'une des contributions majeures de l'UGGI a été la création, par l'entremise du CIUS, du système de la Banque de données mondiale, qui a fourni aux chercheurs du monde entier l'information recueillie dans le cadre de ces grands programmes et de la mettre à la disposition des chercheurs du monde entier.

L'UGGI collabore avec UNESCO à l’étude des catastrophes naturelles. Elle attache aussi une grande importance aux problèmes scientifiques des pays en voie de développement, en parrainant des activités liées aux besoins scientifiques du tiers monde (e.g. la Géodésie en Afrique, les Ressources de l’Eau, etc).

L’Union cosponsorise aussi la Fédération des Service de l’Analyse des Données Astronomiques et Géophysiques (FAGS) et est partenaire avec d’autres Unions du CIUS dans les Commissions Inter-Union.

De par leur nature même, les études géodésiques et géophysiques requièrent une importante coopération internationale, de même qu’une coordination efficace. L’UGGI, heureusement, compte 65 Entités Adhérentes. La majorité de ces membres participent en l’Union à travers des Comités de l’UGGI fondés par l’académie nationale ou une autre entité qui adhère à l’Union (d’autres moyens d’adhérence existent aussi). Les Entités Adhérentes sont répartis dans le monde entier:

  • Europe: 32
  • Amérique du Nord et Centrale: 3
  • Asie: 13
  • Afrique: 8
  • Amérique du Sud: 6
  • Océanie: 3

Chaque Comité de l’UGGI, qui fonctionne comme une entité non gouvernementale dans son rapport avec l’UGGI, est représenté aux Assemblées Générales de l’Union par des Délégués nommés par son Entité Adhérente.

Le Conseil de l’ UGGI est investie de la responsabilité pour la direction des affaires de l’Union selon les Statuts et le règlement intérieur de l’Union. Le Conseil est composé des délégués qui sont nommés avant chaque réunion du Conseil par leur Entité Adhérente comme le représentatif des géodésistes et géophysicistes de leurs pays respectifs. Un Bureau, un Comité Directeur et un Comité des Finances administrent l’UGGI entre les réunions du Conseil. Le Comité Directeur a la responsabilité particulière de surveiller les programmes scientifiques de l’Union.